écoutez

Qu’est-ce qu’un café-lecture ? Où trouve-t-il ses origines ?
 

Le café lecture (ou café littéraire) est par définition  un lieu public où l’on consomme des boissons en assistant ou en participant à des débats sur des œuvres ou avec des écrivains, c’est un lieu d’expression en rapport avec la littérature où chacun est invité à évoquer son expérience de lecture avec ses ombres et ses lumières…

Le premier café littéraire du monde est né en 1686 et durant plus de deux siècles, tous ceux qui portaient un nom, ou qui espéraient en porter un, dans le monde des lettres, des arts et de la politique, fréquentèrent le Café Le Procope à Paris. De La Fontaine, en passant par Voltaire, Rousseau, Beaumarchais, Balzac, Hugo, Verlaine et tant d’autres, la liste des « habitués » du Procope est celle-là même des grands noms de la littérature française.

Au 18ème siècle, les idées libérales y prirent leur essor, et l’histoire de l’Encyclopédie est intimement liée à celle du Procope que fréquentaient Diderot, d’Alembert et Benjamin Franklin. Pendant la révolution, Robespierre, Danton et Marat s’y réunissaient et le lieutenant Bonaparte y laissa son chapeau en gage.

Dans le cadre du Prix Jeand’Heurs, une quinzaine de cafés lecture seront organisés dans les bibliothèques du réseau et hors les murs. La cérémonie de remise du Prix Jeand’Heurs se tiendra à Saint-Mihiel à la mi-décembre.



 

Partager "Café lecture" sur facebookPartager "Café lecture" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

 

 

Partager "menu" sur facebookPartager "menu" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "actualité vide" sur facebookPartager "actualité vide" sur twitterLien permanent