écoutez

 

Partager "Bandeau droite" sur facebookPartager "Bandeau droite" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

Nouveautés

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 3 résultats pour :
(0.01 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "Je déteste l'école"
Auteur(s)
Jeanne Willis (Auteur)Tony Ross (Illustrateur)Jean-François Ménard (Traducteur)
Editeur(s)
Gallimard-Jeunesse
Année
2009
Résumé
Honora Bélétoil déteste l'école. Elle raconte que sa maîtresse est un crapaud, qu'on lui sert des vers de terre à la cantine et que ses camarades sont des monstres tortionnaires. Mais le jour où elle n'a plus besoin d'y aller, elle s'effondre en réalisant que l'école va lui manquer. ­Electre 2016.
Type de document: livres
livres
Afficher "Clic, clic, danger !"
Auteur(s)
Jeanne Willis (Auteur)Tony Ross (Illustrateur)Jean-François Ménard (Traducteur)
Editeur(s)
Gallimard-Jeunesse
Année
2014
Résumé
Un poussin découvre l'ordinateur du fermier et se connecte à Internet. Il achète de multiples choses et dépense beaucoup d'argent. Se sentant seul, il décide de faire des rencontres. Il fait la connaissance d'un nouvel ami qui lui donne rendez-vous dans un bois sombre. Au lieu de rencontrer un autre poussin, il tombe sur le renard. Un album pour alerter sur les dangers d'Internet. ­Electre 2015.
Type de document: livres
livres
Afficher "Je déteste l'école"
Auteur(s)
Jeanne Willis (Auteur)Tony Ross (Illustrateur)Jean-François Ménard (Traducteur)
Editeur(s)
Gallimard jeunesse
Année
2003
Résumé
Une petite fille détestait tellement l'école qu'il fallait la traîner pour qu'elle y aille. Elle racontait que sa maîtresse était un crapaud, qu'on servait des vers de terre à la cantine et que ses camarades étaient des monstres tortionnaires. Mais le jour où elle n'eut plus besoin d'y aller, elle s'effondra en réalisant que l'école allait lui manquer... .