écoutez

 

 

 

 

Partager "menu" sur facebookPartager "menu" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "article vide long outils d'animation" sur facebookPartager "article vide long outils d'animation" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Nous connaissons désormais le lauréat de cette année. Il s'agit de François-Henri Désérable pour son livre Tu montreras ma tête au peuple publié chez Gallimard en avril 2013. La remise du prix aura lieu à Saint-Mihiel le 3 décembre.

Résumé

Paris, pendant la Révolution.
On y croise Charlotte Corday, dans sa cellule, pendant qu’un élève de David achève son portrait ; Adam Lux, un allemand tombé amoureux d’elle dans des circonstances pour le moins inattendues ; les Girondins, la fameuse nuit de leur dernier banquet à la Conciergerie ; Danton, pendant son ultime voyage jusqu’à la place de la Révolution ; le plus grand esprit français du XVIIIe siècle, qui nous apprend comment mourir avec élégance ; mais aussi Marie-Antoinette et Robespierre, le marquis de Lantenac et André Chénier.
Tous, dans les jours, les heures ou les minutes précédant la chute de leur tête dans le panier du bourreau.

 

L'auteur


Né en 1987 à Amiens, François-Henri Désérable a étudié les langues et le droit à l’Université de Picardie Jules-Verne. En 2012, il figure parmi les lauréats du Prix du jeune écrivain de langue française avec Clic, clac, boum, une nouvelle sur la mort de Danton. Tu montreras ma tête au peuple, son premier roman, a reçu le Prix Amic de l’Académie française, prix de soutien à la création littéraire. François-Henri Désérable est également joueur professionnel de hockey sur glace. Il a remporté en 2007 le titre de champion de France Espoir et joue depuis 2012 à Montpellier.

 

Retour Haut