Suivez nous sur...

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

 
écoutez

Dans le cadre de la programmation du Mois du film documentaire en Meuse, le 10 novembre dernier le film documentaire Free to Run a été projeté à Doulcon.

Nous vous proposons un prolongement de cette soirée par une sélection de films sur une thématique similaire. Visibles sur la plateforme Médiathèque Numérique, ces programmes sont accessibles gratuitement, en téléchargement ou en streaming, dans la limite de 4 par jour.

Comment visionner les films ?

  1. Connectez-vous à Camelia55 avec votre identifiant et votre mot de passe
  2. Connectez-vous à Médiathèque numérique en cliquant sur le bouton ci-dessous
    Connexion
  3. Cliquez sur le film de votre choix ci-dessous
  4. Bon visionnage !

Les rebelles du foot

France | 2012 | 1h31
Réalisé par Gilles Rof et Gilles Perez

Éric Cantona, footballeur de légende, acteur charismatique et citoyen engagé prend la parole pour un film manifeste qui réaffirme les valeurs du sport à travers des histoires de footballeurs qui ont fait preuve d'héroïsme envers leur pays. Cinq histoires qui racontent comment une poignée de stars du football ont pris le risque de tout perdre et mis leur destin dans la balance pour faire changer les choses en devenant le symbole d'un combat.

Regarder le film

Nadia Comaneci, la gymnaste et le dictateur

France | 2016 | 56 min
Réalisé par Pola Rapaport

Quarante ans après son exploit, l'extraordinaire destin d'une enfant de la Roumanie de Ceausescu devenue icône mondiale aux JO de Montréal, avec le premier "10 parfait" de l'histoire de sa discipline. Le 18 juillet 1976, à Montréal, une jeune gymnaste de 14 ans fait une entrée fracassante dans la légende du sport. Devant plus de cinq cents millions de téléspectateurs médusés, Nadia Comaneci signe l’un des plus grands exploits de l’histoire de l’olympisme en devenant la première athlète de sa discipline à décrocher la note du "10 parfait". Une perfection si inédite que le panneau de notation n'est pas programmé pour et affiche à la place un ahurissant "1.00", entré lui aussi dans la légende. Surgie d'une bourgade roumaine que personne ne sait situer sur la carte, Onesti, et d'une équipe totalement inconnue, le petit ange aux rubans rouges, qui va au cours de ces Jeux décrocher un 10 à six autres reprises, et rafler trois médailles d'or, devient instantanément une icône planétaire. Mais le conte de fées qui fait rêver les petites filles du monde entier dissimule une réalité tragique : celle dans laquelle sombre jour après jour un pays affamé, sous le joug d'une des pires dictatures du bloc de l'Est. Nadia et son entraîneur Béla Károlyi, qui a forgé d'une main de fer, depuis sa plus tendre enfance, cette athlète sans égale, deviennent des figures clés de la propagande des Ceausescu : manipulées, instrumentalisées, mais aussi étroitement surveillées par le régime. Pola Rapaport retrace l'extraordinaire destin de la plus célèbre gymnaste du monde, depuis ses premiers pas sur la poutre, à Onesti, jusqu’à sa demande d'asile aux États-Unis, quelques semaines avant la chute du régime et l'exécution du couple Ceausescu. Un récit sobre et émouvant, qui croise des extraits de l'autobiographie publiée en 2003 par Nadia Comaneci, Letters to a young gymnast, avec d'autres témoignages (dont ceux de Béla Károlyi, désormais entraîneur au Texas, et de Gabriela Geiculescu, une ancienne coéquipière) et de nombreuses archives.

Regarder le film

Rwanda, la surface de réparation

France | 2012 | 1h25
Réalisé par Marie Thomas-Penette, Xavier-Francois Destors

Vingt ans après le génocide, Eugène Murangwa, l’ancien gardien de but de l’équipe nationale du Rwanda, revient dans son pays natal. Avec ses anciens coéquipiers, qui l’ont protégé en 1994, Eugène a créé une académie de football à Kigali. Auprès d’une jeunesse qui incarne l’espoir du Rwanda de demain, ils s’engagent aujourd’hui à retisser les liens rompus par des décennies de haine.À l’image du Rwanda, Eugène cherche réparation en traversant le passé pour repenser l’avenir. Il entreprend un voyage à la rencontre de rescapés et d'anciens footballeurs, pour se confronter à l’histoire du football, étroitement liée au passé colonial puis à la tragédie de son pays. Confronté à l’histoire et, pour la première fois, aux cérémonies de commémoration du génocide, Eugène se dévoile peu à peu avec pudeur. Il réalise la complexité de la tâche qui l’attend.Les terrains, les stades et les collines, toujours hantés, convoquent la mémoire des événements. Des archives, pour la plupart inédites, retracent les grandes étapes qui ont mené au pire.

Regarder le film

Boxing Gym

États-Unis | 2009 | 1h31
Réalisé par Frederick Wiseman

Austin, Texas. Richard Lord, ancien boxeur professionnel, a fondé son club de boxe Lord's Gym, il y a seize ans. Des personnes d'origines et de classes sociales et d’âge différents s'entraînent dans ce gymnase : hommes, femmes, enfants, docteurs, avocats, juges, hommes et femmes d'affaires, immigrants, boxeurs professionnels ou aspirants professionnels côtoient de simples amateurs et des adolescent en quête de force et d'assurance. Le gymnase est une illustration du "melting pot" à l'américaine où les gens s'entraînent, se parlent, se rencontrent... Dans le sillage de "Law and Order", "Basic Training", "High School"... un nouveau, et superbe, portrait d'une Nation par un maître du documentaire.

Regarder le film

Watermarks

Autriche - Israël | 2004 | 1h17
Réalisé par Yaron Zilberman

L’Hakoah (« La force » en hébreu), fut fondé à Vienne en 1909, par réaction au célèbre paragraphe aryen qui interdisait aux clubs de sport autrichiens d’intégrer des athlètes juifs et devint l’un des plus grands clubs de sport de l’Europe de l’entre deux guerres. Dans les années 30, les plus grands succès de l’Hakoah furent remportés par ses nageuses, qui dominaient la compétition nationale en Autriche. Après l’Anschluss, les Nazis ont fait fermer le club. Les nageuses réussirent à fuir le pays avant que la guerre n’éclate, grâce à une opération de sauvetage organisée par les sportifs de l’Hakoah. 65 ans plus tard, 7 membres de l’équipe féminine de natation se retrouvent dans leur ancienne piscine à Vienne, un voyage qui évoque à la fois les souvenirs de leurs jeunes années, leur féminité et qui leur permet de renouer les liens de toute une vie.

Regarder le film

Partager "Prolongez le mois du film documentaire : Free to Run" sur facebookPartager "Prolongez le mois du film documentaire : Free to Run" sur twitterLien permanent
Retour Haut