écoutez

 

Partager "Bandeau droite" sur facebookPartager "Bandeau droite" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent
 
écoutez

A la Philharmonie de Paris, François-Xavier Roth et l’ensemble Les Siècles soulignent les liens qui unissent Pierre Boulez et Claude Debussy, deux grandes figures de la musique symphonique française.

Le concert s’ouvre sur le « Rituel in memoriam Bruno Maderna » de Pierre Boulez. Cette œuvre est dédiée au compositeur Bruno Maderna, proche ami de Boulez décédé en 1973. Pour créer cette œuvre, le compositeur s’inspire d’un procédé cher au disparu : la division de l’orchestre en huit groupes répartis sur tout l’espace scénique. L’hommage à Maderna va plus loin puisque les sept lettres qui composent son nom ont permis d’élaborer une formule, un ensemble d’actes codifiés maintes fois répété tout au long de l’interprétation. Un « au revoir » saisissant.

Place ensuite à deux œuvres incontournables de Claude Debussy : « Nocturnes » et « La Mer », respectivement créées en 1900 et en 1905. Ces triptyques symphoniques sont de magnifiques exemples d’impressionnisme musical : l’invocation d’images au travers de la musique. Deux odes à la nature, deux chefs d’œuvre à la beauté mouvante.

 

Partager "François-Xavier Roth et Les Siècles interprètent Debussy et Boulez à la Philharmonie de Paris" sur facebookPartager "François-Xavier Roth et Les Siècles interprètent Debussy et Boulez à la Philharmonie de Paris" sur twitterLien permanent
Retour Haut