écoutez

 

Partager "Bandeau droite" sur facebookPartager "Bandeau droite" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

 
écoutez

Qu’est ce qu’un service d’actions culturelles en bibliothèque départementale ?

 

Derrière ce concept qui peut s’avérer complexe dès lors qu’il s’agit de le définir, se cache tout un champ lexical relatif à cette même notion. On parlera par exemple de politique d’animations et de médiation culturelle, autant de termes modernes qui brouillent notre compréhension de ce que peut recouvrir l’action culturelle.

 

Si l’on énonce bien souvent l’action culturelle au singulier, les rôles et objectifs d’un tel service sont multiples, de même que la pluralité des actions menées. Cette diversité se décline en fonction de la capacité des bibliothèques à innover, et des choix réalisés et réalisables. En l’absence d’un réel consensus objectivant les différentes pratiques et approches qui constituent les actions culturelles, on peut toutefois s’accorder sur leurs rôles. Ainsi, l’action culturelle est une nouvelle porte d’accès aux bibliothèques permettant de valoriser leurs ressources. Elle est également une force motrice importante dans la dynamique d’un territoire et son maillage social. Ainsi, elle favorise  la mixité sociale et contribue à l’apprentissage du « vivre ensemble ». C’est ce qu’évoque Jacques Perret dans la préface du livre : « L’action culturelle en bibliothèque »[1] en écrivant qu’ « une politique culturelle publique est aussi une forme de régulation et d’intégration sociales […] »

 

Plusieurs dimensions entrent en ligne de compte en matière d’actions culturelles. La pluralité des champs d’intervention et leurs évolutions ne permettent pas de lister ici de façon exhaustive ces dimensions, bien que certaines soient régulières.

 

C’est notamment le cas avec :

 

  • La conception : phase de projet
  • L’organisation : coordination des différents acteurs, recherche de partenariat…
  • La temporalité : actions ponctuelles ou continues.
  • La spatialité : lieux des manifestations
  • Les domaines : scientifiques, littéraires…
  • Les supports : la photographie, la musique, le numérique…
  • Les publics ciblés : enfants, adultes, femmes …

 

Les défis actuels auxquels doivent faire face les bibliothèques sont symptomatiques d’une évolution globale du métier de bibliothécaire. Une bibliothèque est à la fois initiatrice de projet et dans le même temps doit composer avec d’autres acteurs culturels en devenant un partenaire de projet. L’articulation de ces deux pans est au cœur de l’action culturelle en bibliothèque départementale, ce qui nous amène aux actions menées par la bibliothèque départementale de la Meuse.

 


[1]  L’action culturelle en bibliothèque, sous la dir. de Viviane Cabannes et Martine Poulain, Paris, Editions du Cercle de la Librairie, 1998.

Partager "Action culturelle en bibliothèque" sur facebookPartager "Action culturelle en bibliothèque" sur twitterLien permanent
Retour Haut