écoutez

 

Partager "Bandeau droite" sur facebookPartager "Bandeau droite" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

Critique

 

La tête ne sert pas qu'à retenir les cheveux (Sabine Panet)

note: 4Roman fort sur un sujet grave Valérie - 1 septembre 2016écoutez

Lors d’un rendez-vous chez un gynécologue du Planning familial, Awa apprend qu’elle a été excisée. La colère fait vite place à l’inquiétude. Bien que vivant en France, la famille d’Awa reste attachée aux traditions sénégalaises. De ce fait, Amayel, la petite dernière, est probablement en danger. L’adolescente veut à tout prix éviter à sa sœur d’être mutilée.
Pauline Penot et Sabine Panet nous livrent un roman fort sur un sujet grave. Les points de vue sont intéressants puisque les auteurs font intervenir les femmes ayant subi ces mutilations et le corps médical. Très instructif, le récit nous apprend notamment pourquoi la tradition se perpétue. Le douloureux sujet de l’excision est contrebalancé par les situations plus légères consacrées à Ernestine, l’autre sœur d’Awa. Ses rêves de cinéma permettent d’aborder les stéréotypes, le racisme dont elle est victime grâce à des scènes drôles.