écoutez

 

Partager "Bandeau droite" sur facebookPartager "Bandeau droite" sur twitterLien permanent

écoutez

 

 

Suivez nous sur ...

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQU_9eftmpX66ho9tL_MqLx_6L1UVoDo4nJw86sZbIEfyNMniQ61g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager "reseaux sociaux" sur facebookPartager "reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Valérie

 

Fourmi (Cyril Houplain)

note: 5Une merveille ! Valérie - 22 février 2018écoutez

L’album de Cyril Houplain est tout simplement époustouflant !
Le texte relate les aventures du jeune Londonien Alistair Burke, à la fin du XIXe siècle. Le garçon a développé un talent particulier pour tromper l’ennui : celui de dompter toutes les créatures vivantes qu’il croise. Mais, las de son existence monotone et pluvieuse, il embarque pour les Etats-Unis. Sur le bateau, on l’appelle Fourmi car sa petite taille lui permet de se faufiler partout dans le navire… Arrivé à New-York après avoir bravé la colère de l’océan, il déchante rapidement. Le voilà redevenu un vagabond parmi d’autres. Par un concours de circonstance, il part à la conquête de l’Ouest. Mais, capturé par les Apaches, il se retrouve enterré jusqu’à la tête, avec du miel sur le visage. Les Indiens le condamnent au supplice. Des fourmis, de la pire espèce, approchent… Mais, ce qui se passe alors dépasse l’entendement…
Si le récit est une belle aventure, les illustrations, elles, sont extraordinaires voire un peu folles ! Tous les traits sont des fourmis, des milliers de fourmis réunies pour constituer des lignes, des images, des scènes qui semblent en mouvement. Ici, pas de numérique, ni mécanique. En moyenne, il faut à l’auteur 12 fourmis pour remplir un cm² ! L’ouvrage est un grand format (25 x 35 cm) de 77 pages. Il a fallu à Cyril Houplain deux ans de travail pour réaliser ce livre, tout en noir et blanc. Enfin, presque… Seule une petite fourmi, la reine, appelée Pépite, est rouge… Elle semble jouer avec le lecteur puisqu’on se prend à la chercher dans chaque page.
Cet album, vous l’avez compris, est une réussite complète, un travail d’artiste.

Lignes (Suzy Lee)

note: 5Finesse et poésie Valérie - 24 janvier 2018écoutez

Suzy Lee nous offre un album sans texte tout en légèreté et en finesse. Au départ, une page blanche sur laquelle une petite patineuse crée une ligne en son sillage. Ce petit personnage est esquissé, avec trois touches de rouge pour le bonnet et les moufles. L’auteur insuffle le mouvement, l’agilité et la poésie grâce à son trait délicat. La patineuse tourbillonne, virevolte avec une grâce incomparable.
Suzy Lee mêle le pouvoir de l’imagination et la technique du dessinateur pour nous proposer une réflexion sur la création…

Robot sauvage (Peter Brown)

note: 4Un conte moderne Valérie - 18 janvier 2018écoutez

Pris dans un ouragan, un cargo fait naufrage sur une île foisonnante de vie sauvage. Une partie de la cargaison composée de robots s’échoue sur la plage. Un seul est intact. Il se nomme Rozzoum unité 7134, alias Roz. Un groupe de loutres curieuses le met en marche par inadvertance. C’est le début d’une formidable aventure. D’abord rejetée par les animaux qui la traite de monstre, Roz va se faire accepter par les habitants de l’île, à force de patience et de gentillesse. Le robot deviendra la maman adoptive d’un oison, suite à un drame. Elle va devoir apprendre à prendre soin du petit Joli-bec. Elle éprouve même des émotions. Mais, l’équilibre fragile va bientôt voler en éclat…
Petre Brown signe un premier roman touchant et délicat. Ce conte moderne est un plaidoyer pour la différence et l’acceptation de l’autre. C’est aussi une déclaration d’amour à la nature avec de très belles descriptions des animaux et de leurs caractéristiques. L’auteur a d’ailleurs créé de très beaux personnages comme la vieille oie, les castors, l’ourse,… Robot et animaux vont vivre de belles amitiés et des moments intenses, jusqu’aux scènes finales révoltantes… Les illustrations de l’auteur sont tout aussi remarquables…

L'aube sera grandiose (Anne-Laure Bondoux)

note: 5Magnifique ! Valérie - 4 janvier 2018écoutez

Nine est furieuse. Elle devait aller ce soir à LA fête de son lycée. Au lieu de cela, sa mère, Titania, l’embarque vers une destination inconnue, pour des raisons inconnues. Ce que ne sait pas Nine, c’est qu’elle a rendez-vous avec la vérité. Dans une cabane au bord d’un étang, loin de tout, Titania va raconter à sa fille le passé qu’elle lui a soigneusement caché pendant presque seize ans.
Impossible d’en dire plus. Ce roman se savoure et se lit d’une traite. Le lecteur découvre en même temps que Nine les révélations de sa mère. L’impatience est à son comble à la fin de chaque chapitre. Anne-Laure Bondoux signe un roman grandiose sur la famille et la transmission. Il est également question d’amour, de sport, de musique, de société.
Un GRAND roman à lire d’urgence !

Des vacances d'Apache (Alexandre Chardin)

note: 5Drôle et touchant ! Valérie - 22 décembre 2017écoutez

Oscar redoute plus que tout les deux semaines de vacances qu’il va devoir passer chez son grand-père. Même si il ne le connait à peine, le garçon en a entendu parler. Marcel Miluche est une personne surprenante. Et c’est peu dire… Oscar découvre un zinzin, champion de jeu vidéo, du dressage de chat et de batailles rangées avec les gamins du quartier. Sa devise : « il faut être un Apache ! Toujours avec panache ! ». Durant ses vacances, Oscar va se lier d’amitié avec un garçon de son âge, Marin, l’ennemi juré de Marcel. Il va apprendre à connaitre et à aimer son grand-père. Il va surtout rencontrer Nine, la petite fée bleue au regard triste.
« Des vacances d’Apache » est un très beau roman. Touchant et drôle, il aborde de nombreux thèmes (la famille et les relations parfois compliquées, le deuil, l’amitié, l’amour). Les personnages sont tous attachants : Oscar, garçon raisonnable qui va se surpasser par amour ; Marin l’ennemi que l’on aimerait tous avoir ; Marcel, qui derrière sa fantaisie, cache un cœur en or et un vrai sens des responsabilités et Nine, si forte et fragile à la fois… Sans oublier, Moïse, le chat exceptionnel. Merci à Alexandre Chardin pour ce texte qui (re)donne le sourire…

The rain n° 1 (Virginia Bergin)

note: 5Attention ! Pluie tueuse. Valérie - 21 décembre 2017écoutez

La mère de Ruby lui disait souvent "c'est juste une petite douche" quand l'adolescente ne voulait pas aller au lycée sous la pluie. Mais aujourd'hui, la petite douche s'est transformée en pluie tueuse. Une goutte sur votre corps et vous êtes mort ! Cette pluie-là contient des bactéries qui se multiplient dans l'eau. Personne ne le savait et ce fut un carnage. Ruby a survécu… Son obsession : se ravitailler et retrouver son père à Londres.
« The rain » est un roman apocalyptique au rythme effréné. Pas un temps mort, la tension est maintenue à chaque instant. Certaines descriptions peuvent même heurter les âmes sensibles. Le lecteur plonge avec Ruby dans ce cauchemar. Ce personnage est très bien campé. L’auteur n’en a pas fait une super-héroïne. Ruby est insouciante, crie beaucoup, a mauvais caractère. Brusquement elle doit apprendre à survivre, à se protéger de la pluie et de l’eau contaminées mais aussi des hommes, cruels les uns avec les autres. Dans ce chaos, l’ado superficielle refait surface. Comment résister au maquillage et aux robes de créateurs abandonnés dans les magasins ? Ruby est attachante avec un cœur en or bien caché. Il me tarde de la retrouver dans le tome suivant.

La petite encyclopédie illustrée des animaux les plus étonnants (Maja Säfström)

note: 4Une mine d'informations Valérie - 1 décembre 2017écoutez

"La petite encyclopédie des animaux les plus étonnants" est pleine d'informations étonnantes (d'où le titre !), incroyables et drôles. Une double-page est consacrée à chaque animal. Au total, ce sont près de 50 espèces décrites. Le graphisme quant à lui est très "scandinave", en noir et blanc, et renforce le charme particulier de cet ouvrage.

L'abri (Céline Claire)

note: 5Solidarité ! Valérie - 1 décembre 2017écoutez

La tempête de neige arrive ! Dans la forêt, tous les animaux se préparent à l’affronter. Les uns font leur réserve de nourriture, les autres ramassent du bois. Tous sont prêts. Petit Renard s’inquiète : « Et si des gens sont dehors ? ». Effectivement deux silhouettes s’avancent, bravant les éléments alors que tous sont à l’abri. Les deux ours demandent de l’aide, en vain. Seul, Petit Renard leur vient en aide en leur proposant une lanterne. La tempête de neige s’accentue, menaçant le foyer des renards. Que vont-ils faire ? Où se réfugier ? Qui pourra les recueillir ?
« L’abri » est un album magnifique, tant par son message que par son graphisme. Devant tous les refus essuyés par les ours, Petit Renard apparait comme la petite lueur d’espoir et de bonté. Son geste va tout changer et montre qu’un lien aussi infime soit-il peut changer le cours de l’histoire. Sans moralisme, l’auteur parle de la peur de l’autre et nous dit l’importance de la solidarité et du partage.
Les illustrations quant à elles sont tout simplement magnifiques avec leurs teintes automnales puis hivernales, proches de l’aquarelle.

Ourse & lapin n° 1
Drôle de rencontre (Julian Gough)

note: 5Un roman drôle et tendre Valérie - 13 novembre 2017écoutez

Ce roman est un petit bijou d’humour. Prenez une ourse d’une gentillesse à toute épreuve qui se réveille en plein hiver et qui décide de faire un bonhomme de neige et un lapin, un tantinet voleur et ronchon, et vous avez le début d’une belle histoire d’amitié, mais aussi un cours sur la gravité et sur la cæcotrophie (pourquoi le lapin mange-t-il ses crottes !?). Le tout est superbement illustré, tendre et très expressif. Le livre en lui-même est un très bel objet avec une couverture cartonnée robuste.

Gary Cook n° 1
Le pont des oubliés (Romain Quirot)

note: 5Premier tome prometteur Valérie - 10 octobre 2017écoutez

Gary Cook est un garçon de 15 ans, discret et un peu lâche. Il passe son temps avec ses amis, Elliott et Max, à bord du Neptune, leur petit bateau de pêche. Ils se font un peu d’argent de poche en revendant d’étranges petits poissons. Le seul problème : la Terre est submergée par la mer et le Pont des Oubliés est le dernier refuge des Hommes. Gary n’a jamais vu le ciel bleu, un voile de nuages gris recouvrant tout. Avec le départ prochain d’une navette pour l’espace, emportant quelques privilégiés, le jeune homme se prend à rêver de jours meilleurs.
Romain Quirot et Antoine Jaunin signent un très bon premier roman. Les auteurs, fans de Blade Runner et des Goonies, ont pris le temps de mettre en place le décor, fait d’eau, de brume et de rouille. Les personnages, attachants ou détestables, sont tous très soignés. L’intrigue se met en place doucement et la tension augmente tout au long de livre. Vivement la suite de ce roman post-apocalyptique, à l’écriture très cinématographique. Pour patienter, on peut voir et revoir l’excellente bande-annonce réalisée par Quirot et Jaunin (dans l'onglet Vidéos)

Atlas des régions de France (Pascale Hédelin)

note: 4 Un documentaire nécessaire Valérie - 5 octobre 2017écoutez

Les Éditions de la Martinière nous offre un beau documentaire sur les nouvelles régions françaises. Après une introduction sur la France en générale, les 13 nouvelles entités régionales sont passées en revue avec, à chaque fois, leur fiche d’identité (superficie, nombre d’habitants, capitale…). Pour rendre l’ouvrage ludique, des quizz, des devinettes, des informations sur les spécialités culinaires, la culture ou encore l’histoire sont proposés. Les DROM-COM (Départements et régions d’outre-mer – Collectivités d’outre-mer) sont traités (trop) succinctement.

Petite cage cherche un oiseau (Rodoula Pappa)

note: 4Hymne à la liberté Valérie - 4 septembre 2017écoutez

Petite Cage est une cage à oiseau… sans oiseau. Et elle est triste car elle aimerait accueillir en son sein un compagnon à plumes. Elle décide de parcourir la campagne pour trouver un locataire mais aucun des volatiles n’acceptent…
Le lecteur est peiné de voir Petite Cage si désemparée mais comprend dans le même temps la volonté des oiseaux de rester libres. En suivant les conseils avisés de la vieille chouette, Petite Cage comprend qu’en étant enfermés, les oiseaux sont comme privés d’ailes. Ce très bel album au crayonné délicat est un hymne à la liberté.

La piscine magique (Carl Norac)

note: 5Un album hilarant ! Valérie - 6 juillet 2017écoutez

L'album de Carl Norac et Clothilde Delacroix est à mourir de rire. Un délice à lire à haute voix. La chute est hilarante et plaira à coup sûr aux enfants.

Cours ! (Davide Cali)

note: 4Sauvé par une main tendue Valérie - 30 juin 2017écoutez

J'ai été conquise par l'histoire de ce garçon perdu qui ne sait communiquer que par la violence. Un jour, il fait une rencontre qui bouleverser sa vie. Cette personne, le proviseur, va lui tendre la main et lui montrer qu'il existe d'autres voies que celles qu'il emprunte. Le sport va être son salut... Mieux dans sa tête, le jeune homme va également entreprendre des études.
L'album est émouvant, tendre et très positif. Les illustrations, un peu désuètes, renforcent son charme.

Kaleidos

note: 5Simplicité et convivialité Valérie - 16 mai 2017écoutez

Kaleidos est un jeu qui s’adresse à tous. Le principe est simple : il s’agit de trouver des mots, concepts,… commençant tous par la même lettre sur un dessin fourmillant de détails, dans un temps donné.
Il faut être fin observateur et rapide. Ce jeu est facile à mettre en place, beau et convivial.

La fille de Tchernobyl (Aurélie Wellenstein)

note: 4Pour ne pas oublier Tchernobyl Valérie - 27 février 2017écoutez

A travers ce roman, Aurélie Wellenstein nous plonge dans le Tchernobyl d'après la catastrophe. Dans une ambiance surréaliste, Lana l'héroïne tente de mettre fin à un trafic de chevaux sur le site. Avec elle, le lecteur déambule dans une ville abandonnée où planent un ennemi invisible et les fantômes du passé. L'auteure rend hommage aux hommes courageux qui se sont rendus les premiers dans la centrale nucléaire pour éteindre l'incendie ainsi qu'aux populations déplacées. Grâce à "La fille de Tchernobyl", les jeunes générations n'oublieront pas la première catastrophe nucléaire mondiale.

Les belles vies (Benoît Minville)

note: 5Un roman optimiste Valérie - 20 janvier 2017écoutez

Vasco et Djib, deux banlieusards inséparables, sont turbulents mais pas vraiment délinquants. A la suite d’une altercation qui a dégénéré et d’une plainte posée à leur encontre, les deux ados sont envoyés pour tout l’été en pension dans la Nièvre. José et Marie les accueillent dans une maison peuplée d’enfants retirés à leurs parents. Les deux garçons vont devoir cohabiter avec des jeunes chahutés par la vie et cela semble mal parti notamment avec le tourmenté Dylan. Sa mère est incapable de s’occuper de lui et de sa sœur Jessica. Jessica, justement. Vasco en est fou dès le premier regard. Son corps l’affole. Et puis, il y a Chloé, passionnée de théâtre. Djib tombe sous le charme. N’oublions les petits : les jumeaux, maltraités physiquement, et trois frère et sœurs orphelins de mère. Les deux mois d’été ne vont pas se passer comme le redoutaient les deux garçons.
Grâce à la plume fluide de Benoit Minville, nous vivons cet été aux côtés de cette tribu encadrée par Tata et Tonton, deux personnes généreuses et aimantes. Elles transmettent à ces enfants, que la vie n’a pas épargnés, la force d’avancer, le courage et l’espoir. Au quotidien, il y a des rires mais aussi de la révolte et des larmes. Mais, il y a surtout de l’amour. « Les belles vies » est un roman optimiste, dont la lecture fait un bien fou.

Equals (Stewart Kristen)

note: 4Un film troublant Valérie - 9 janvier 2017écoutez

Dans un environnement aseptisé, impersonnel et froid, les hommes n’éprouvent plus d’émotion. Celles-ci sont bannies et considérées comme une maladie. Silas et Nia travaillent ensemble. Entre eux, nait peu à peu un sentiment amoureux. Ils deviennent amants et ne peuvent plus vivre l’un sans l’autre. Mais cela leur est absolument impossible. Ils choisissent alors de s’enfuir…
Même si le thème n’est pas nouveau, le film est très convaincant. L’esthétique est très soignée. Les décors minimalistes et les couleurs froides renforcent l’idée de déshumanisation. Les acteurs sont très justes et touchants dans la peau de ces personnages qui découvrent ce qu’est l’amour, le plus beau sentiment qu’il soit. Le plus fort également. Rien ni personne ne peut lutter contre lui. C’est le message que « Equals » veut faire passer. L’homme ne peut pas vivre sans émotions et encore moins sans amour.

Les bonshommes de neige sont éternels (Thierry Dedieu)

note: 5Une merveille ! Valérie - 14 décembre 2016écoutez

Le nouvel album de Thierry Dedieu est un enchantement pour les yeux. A chaque page, c'est un éblouissement. Nous retrouvons le bonhomme de neige rencontré pour la première fois dans "A la recherche du Père Noël". Dans "Les bonshommes de neige sont éternels", il est accompagné de ses amis lapin, écureuil et autres animaux de la forêt. A chaque page, ils semblent prendre vie sous nos yeux. Mais que l'on ne s'y trompe pas. Cet album n'est pas une histoire sur Noël ou l'hiver, ce n'est pas le genre de l'auteur. Il s'agit plutôt du cycle de l'eau mais raconté à la manière de Dedieu, celui-ci prend une toute autre dimension.

La famille Cerise n° 1
Gare au canard ! (Pascal Ruter)

note: 4Un roman pétillant ! Valérie - 20 septembre 2016écoutez

« Gare au canard ! » est le premier titre de la série « La famille Cerise ». Nous faisons la connaissance de Zouille et Yoyo, les jumelles Cerise, et de leurs deux amis, Max et son petit frère, Papillon. Ensemble, ils décident de mener l’enquête pour comprendre l’étrange comportement de leur maître d’école. Depuis la kermesse, celui-ci n’a qu’un mot à la bouche : canard !
Ce titre inaugure la nouvelle collection « Mon marque-page » chez Didier Jeunesse, destinée aux lecteurs de 7 à 11 ans. « Gare au canard » est un texte pétillant de malice, tendre et plein d’aventures. Les personnages sont terriblement attachants et forment une formidable bande de copains. Vivement le deuxième tome de cette série, « La famille Cerise » !

Mille femmes blanches (Jim Fergus)

note: 5Magnifique roman Valérie - 13 septembre 2016écoutez

Dans ce roman, sous forme de journal, le lecteur suit le quotidien de May Dodd, femme blanche devenue l'épouse d'un chef Cheyenne. Bien que le récit soit parfois caricatural - le bon Indien opposé au méchant Blanc - Jim Fergus a écrit une histoire passionnante, rendant hommage à la culture indienne et aux grands espaces américains.

Les grands conquérants (Frédéric Marais)

note: 4Quand les animaux partent à la conquête du monde Valérie - 6 septembre 2016écoutez

Qui ne connait pas Alexandre le Grand, Christophe Colomb ou Guillaume le Conquérant ? Ces hommes ont marqué l’histoire à jamais. Mais les animaux aussi ont leur Napoléon ou Gengis Khan ! Frédéric Marais nous présente vingt animaux qui ont « colonisé » le monde comme la tortue de Floride, les chevaux espagnols ou le ragondin d’Amérique du Sud.
Les magnifiques illustrations pleine page sont accompagnées de textes très courts permettant en quelques mots de prendre conscience de l’ampleur des conquêtes. "Les grands conquérants" est un livre de belle qualité pour un sujet peu banal.

Do la honte (Raphaële Frier)

note: 4Un roman plein d'espoir Valérie - 1 septembre 2016écoutez

Dorian est un collégien modèle, bon élève, bien élevé, souriant. Discret, jamais d’ennui, voilà ce qui permet à l’adolescent de cacher aux yeux de tous son secret : une famille miséreuse habitant un logement miteux. Lorsqu’il commence à se faire harceler, Dorian se tait de peur de révéler la vérité. Car il a honte de sa famille.
Raphaële Frier a écrit un roman délicat et intense. Le personnage de Dorian, mature mais rêveur, est bouleversant. Malgré les secrets, les malheurs et la tristesse de cette vie, l’espoir est là où on ne l’attend pas. "Do la honte" est une très belle histoire...

La tête ne sert pas qu'à retenir les cheveux (Sabine Panet)

note: 4Roman fort sur un sujet grave Valérie - 1 septembre 2016écoutez

Lors d’un rendez-vous chez un gynécologue du Planning familial, Awa apprend qu’elle a été excisée. La colère fait vite place à l’inquiétude. Bien que vivant en France, la famille d’Awa reste attachée aux traditions sénégalaises. De ce fait, Amayel, la petite dernière, est probablement en danger. L’adolescente veut à tout prix éviter à sa sœur d’être mutilée.
Pauline Penot et Sabine Panet nous livrent un roman fort sur un sujet grave. Les points de vue sont intéressants puisque les auteurs font intervenir les femmes ayant subi ces mutilations et le corps médical. Très instructif, le récit nous apprend notamment pourquoi la tradition se perpétue. Le douloureux sujet de l’excision est contrebalancé par les situations plus légères consacrées à Ernestine, l’autre sœur d’Awa. Ses rêves de cinéma permettent d’aborder les stéréotypes, le racisme dont elle est victime grâce à des scènes drôles.

Les garçons ne tricotent pas (en public) (T.S. Easton)

note: 5Le tricot c'est aussi pour les garçons ! Valérie - 24 mai 2016écoutez

Par un malheureux concours de circonstances, Ben se retrouve inscrit à un programme de mis à l’épreuve pour jeunes délinquants qui l’oblige à suivre un cours d’activité manuelle. Par erreur, il choisit le tricot. Le garçon s’y rend à contre cœur mais très vite, il se prend de passion pour les travaux d’aiguilles. Une passion inavouable…. Comment dire à son père, fou de foot et de voitures, que l’on préfère tricoter un pull ? Comment faire comprendre à ses copains que l’on adore se plonger dans un magazine de tricot plutôt que de trainer dans les rues ?
"Les garçons ne tricotent pas (en public)" parle évidemment des stéréotypes et comment les dépasser. Le personnage de Ben incarne un garçon simple, gentil et peu populaire. D’emblée, le lecteur se prend d’amitié pour lui. Le fait que le roman soit écrit comme un journal intime y contribue. Les personnages secondaires sont attachants et permettent d’aborder d’autres thèmes comme l’amitié, l’adolescence, la famille, les violences à l’école… Bref, jetez-vous sur ce roman : excellent moment de lecture garanti !

Microbscopique (Nicola Davies)

note: 4Les microbes expliqués aux plus jeunes Valérie - 3 mai 2016écoutez

Microbscopique est un album documentaire passionnant qui aborde un sujet très peu traité, les microbes. Ils sont partout autour de nous et en nous. On les pense mauvais pourtant ils sont également de grands magiciens, essentiels à la vie. L’auteure, Nicola Davies, zoologiste, rend ce sujet accessible grâce notamment à des comparaisons intéressantes, mettant le monde de l’infiniment petit à la portée de tous. Les explications sont simples, servies par de très jolies illustrations, oscillant entre le réalisme et le naïf.

Corne de licorne & pet de dragon (Claire Ubac)

note: 4Animaux imaginaires loufoques Valérie - 26 avril 2016écoutez

Les quatre héros de cette histoire sont des créatures fantastiques et légendaires. Malheureusement pour eux, tous ont des imperfections : la corne de la licorne est grande comme un couteau de poche, le basilic vole de travers et son regard est inoffensif, le dragon crache du feu par le mauvais trou et la sirène chante faux. Ils vont pourtant unir leurs forces et triompher de l’épreuve à laquelle ils sont soumis, justement grâce à leurs défauts. C’est une très belle leçon que nous livre cet album.
Les illustrations sont très dynamiques. Les personnages sont drôles et très expressifs. Les décors en pastel apportent un agréable contraste.

Bluebird (Tristan Koëgel)

note: 5Un roman captivant et émouvant Valérie - 5 avril 2016écoutez

Dans les années 1940, Minnie et son père, Curtis, parcourent le Sud des Etats-Unis, en chantant. Lorsque la jeune fille doit s’immobiliser à cause d’une blessure à la cheville, père et fille trouvent refuge dans une plantation. Les ouvriers sont terrorisés par le propriétaire, ainsi que par Nashoba, l’indien muet à la force incroyable. Lors d’une messe, des hommes du Ku Klux Klan mettent le feu à l’église, tuant deux personnes. Minnie, croyant son père mort dans l’incendie, s’enfuit par le premier train et arrive à Chicago. Là, elle tente de réapprendre à vivre malgré la douleur. Plusieurs mois après son arrivée, par le plus grand des hasards, elle croise Leroy, ancien mécanicien sur la plantation, qui est devenu une star des clubs de jazz. Il la pousse à chanter et la jeune femme enregistre bientôt un disque. Son rêve devient réalité. Un jour, Curtis, le père qui n’est pas mort, entend sa fille chanter. Pour lui qui ne croyait plus la revoir, c’est un choc. Nashoba et Elwyn, jeune ami de Minnie, partent à sa recherche à Chicago…
« Bluebird » c’est bien sûr l’histoire de Minnie, jeune fille afro-américaine, dans le Sud des années 1940. Mais, c’est aussi celle d’Elwyn l’Irlandais, de Nashoba l’Indien, de Leroy, de Curtis, de Silas et bien d’autres encore. C’est l’Histoire des Etats-Unis, son climat de violence, la ségrégation mais aussi l’amitié, l’amour, la fraternité et la solidarité. C’est également un hommage à la musique, omniprésente dans le roman… L’auteur propose d’ailleurs une playlist à la fin du livre… Le récit est captivant avec tout ce qu'il faut d'émotion, de rebondissements et de situations cocasses.

Le pire livre pour apprendre le pot (Antonin Louchard)

note: 5Que c'est drôle ! Valérie - 23 mars 2016écoutez

C’est l’histoire d’un petit lapin à qui l’on apprend comment se servir du pot. Non, non, pas un pot de fleurs ni un pot au lait… LE pot ! Une voix le guide et l’encourage. Mais lui ne se prête pas facilement au jeu. Le petit bougon y met beaucoup de mauvaise volonté. Il préfèrerait jouer avec son magnifique pot rouge…
Comme à son habitude, Antonin Louchard nous fait rire. Ici, c’est avec le pot, passage obligé de tous les enfants. « Le pire livre pour apprendre le pot » est très drôle et très agréable à lire à voix haute.

Come on (Kellylee Evans)

note: 5Avec Kellylee, on y va ! Valérie - 16 mars 2016écoutez

"Come on" est une invitation à suivre Kellylee Evans dans un album chaleureux, joyeux et dansant. La voix de la chanteuse canadienne est envoutante. Les sonorités jazz, pop et soul se mélangent à merveille. Un grand coup de cœur…

La saga Playmobil (Dorothée Charles)

note: 440 raisons de les aimer Valérie - 15 mars 2016écoutez

J’avoue, je suis fan des Playmobil. Ce livre m’a replongé avec bonheur dans mon enfance. Même s’il s’apparente à un catalogue de la marque, j’y ai glané quelques informations intéressantes, comme l'histoire de la marque et son évolution. Mais, ce qui fait l'intérêt de ce documentaire, ce sont les photographies. A regarder encore et encore….

La pâtisserie des meilleures amies n° 1
Miel et cannelle (Linda Chapman)

note: 5Une lecture délicieuse Valérie - 10 mars 2016écoutez

Dans ce délicieux roman, le lecteur accompagne Hannah, 10 ans ¾, dans sa nouvelle vie. Entre le remariage de sa mère et le déménagement dans une ville inconnue, la fillette se sent un peu perdue, d’autant plus que sa maman est accaparée par l’ouverture de son commerce. Mais c’est sans compter sur la force de l’amitié et… de la pâtisserie.
Cette histoire, agréable à lire, est très positive. Les personnages sont tous très attachants. Hannah fait preuve d’une incroyable maturité pour son âge tout en ayant des préoccupations de jeune fille de presque 11 ans. Les thèmes abordés – famille recomposée, déménagement, amitié,…- le sont avec beaucoup de finesse. En prime, l’auteur nous livre des recettes et des conseils culinaires pour le plus grand plaisir du lecteur.

Sous terre (Aleksandra Mizielinska)

note: 5A la découverte des merveilles de notre Terre Valérie - 10 février 2016écoutez

Les auteurs de « Cartes » reviennent avec un nouvel album documentaire tout aussi réussi que le précédent. Les enfants partent ici à la découverte de l’intérieur de notre planète. D’un côté, nous nous enfonçons dans les profondeurs de la terre, de l’autre, nous voilà immergés dans les eaux profondes des mers et des océans. Ce livre en grand format regorge de coupes pleines de détails et de dessins géants. Biologie, histoire, géologie, physique, technologie… Tant de savoirs abordés, sans lasser. Cet ouvrage est une réussite !

Les mots du monde (Catherine Mory)

note: 4Un voyage à la découverte des origines du français Valérie - 27 janvier 2016écoutez

« Les mots du monde » est un ouvrage attrayant qui permet aux enfants de partir à la découverte de notre langue. « Rien n’est moins français que le français » ! Pour s’en convaincre, il suffit de lire les premières pages. Notre langue a été nourrie par des mots venant des quatre coins du monde, des légendes, des noms propres ou des néologismes. Ce livre est à mettre entre toutes mains, petites ou grandes, pour passer un excellent moment de découverte et, pourquoi pas, briller dans la cour d’école et élever le niveau, car en prime, vous trouverez une liste d’expressions en latin pour remplacer les mots fleuris utilisés par nos chers petits…. « Caprae stercus » ou « stupidus lepus », c’est chic, non ?

La maison de Théo (Amélie Callot)

note: 5Ne pas se fier aux apparences Valérie - 13 janvier 2016écoutez

Contrairement à ses camarades de classe, Théo a dessiné une maison toute simple...en apparence. "C'est une maison normale, mais en moins bien", lance Arthur. Et pourtant, quand Théo décrit l'intérieur, tout devient magique... Sa maison est la plus extraordinaire des maisons. Ouvrez-en la porte et vous verrez !

Maestro, à vous de jouer ! (Alain Altinoglu)

note: 5Un métier méconnu Valérie - 11 janvier 2016écoutez

Ce documentaire très dense nous fait découvrir un métier prestigieux : celui de chef d’orchestre. Celui-ci n’aura plus de secret pour le jeune lecteur. Les notes d’Alain Altinoglu, chef français mondialement connu, apportent un éclairage plus personnel sur le contenu. Il nous livre ses souvenirs et des anecdotes sur son métier.

The book of Ivy n° 1
The book of Ivy (Amy Engel)

note: 5Roméo et Juliette post-apocalyptiques Valérie - 11 janvier 2016écoutez

La Terre a été dévastée par une guerre nucléaire. Les survivants se sont regroupés dans une ville où deux clans s’affrontent : les Westfall et les Lattimer. L’actuel Président Lattimer a pris le pouvoir de force au grand-père d’Ivy Westfall, l’héroïne. La ville est désormais coupée en deux clans mais les habitants sont forcés de vivre ensemble. Afin de maintenir une paix relative et de perpétuer la race humaine, tous les ans, des mariages sont arrangés entre les jeunes gens âgés de 16 ans. Ivy Westfall est contrainte de se marier à Bishop Lattimer, le fils du Président. Mais, la jeune femme a une mission : celle de le tuer. Contre toute attente, Ivy apprécie Bishop, ce garçon si différent de ce qu’elle avait imaginé. La pression familiale se fait de plus en plus forte. Va-t-elle commettre l’irréparable ?
Dès le début, le lecteur est pris dans l’intrigue du roman où il est question d’obéissance et de libre arbrite, de manipulation et de révélation. Très peu de temps morts, la lecture est fluide. Ivy et Bishop sont deux personnages très attachants. On se surprend à vouloir tourner les pages de plus en plus vite tant le suspense est présent.

Le prof, moi & les autres (Rachel McIntyre)

note: 4Harcèlement et amours interdites… Valérie - 7 décembre 2015écoutez

Ce roman pour ados m’a bouleversé… Lara, 15 ans, vit un enfer à la maison comme à l’école. A la suite de problèmes financiers, ses parents se disputent sans arrêt. Son père bascule dans l’alcoolisme. Au lycée, l’adolescente est devenue « la fille à abattre ». Sa meilleure amie l’a trahie. Le harcèlement subi par Lara va crescendo tout au long du roman. Comme les moqueries ne suffisent pas, elle est victime de violences physiques. Son seul rayon de soleil, sa bouée de sauvetage s’appelle Ben. Il est beau, fort, intelligent. Mais, il est aussi son professeur. Ensemble, ils vont transgresser l’interdit. Ils tombent amoureux. Rien de choquant à cela dans ce livre. La différence d’âge est faible et leurs sentiments l’un pour l’autre sont purs et sincères. Je ne dirai pas comment se finit ce livre mais sachez que j’ai versé ma petite larme…

Pour l'honneur de la tribu (Wendy Constance)

note: 4Aventures et jalousies au temps de la préhistoire Valérie - 23 novembre 2015écoutez

Cheval Sauvage et Mésange Bleue quittent leurs clans respectifs après des désaccords avec leurs pères. Ils entreprennent ensemble un long périple qui doit les mener sur les terres de la mère de la jeune fille, morte en lui donnant naissance. Les deux adolescents vont affronter mille dangers mais aussi se surpasser pour survivre dans l’environnement hostile.
Grâce à ce roman, le lecteur apprend une quantité de choses sur la préhistoire : la faune, la flore, les conditions de vie des hommes. L’auteur dresse un portrait touchant des deux jeunes gens. Les chapitres alternent la voix de chacun des deux personnages, ce qui rend le récit très dynamique.

L' été où j'ai sauvé le monde en 65 jours (Michele Weber-Hurwitz)

note: 5Faites le bien par petits bouts Valérie - 4 novembre 2015écoutez

Desmond Tutu a dit un jour : "Faites le bien, par petits bouts, là où vous êtes ; car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde". Cette citation résume à merveille le roman de Michele Weber Hurwitz. Ce livre est plein d'optimisme et de fraicheur...

Konnichiwa, Martin ! (Antoine Dole)

note: 5Le début d'une belle amitié Valérie - 23 octobre 2015écoutez

Ce court roman écrit à quatre mains (c'est le principe de la collection) aborde le thème de la différence de culture d'une façon très poétique. Martin le Français et Hikaru la Japonaise ont en commun les smileys. Ces petits signes connus de tous vont leurs permettre de communiquer car "le sourire est un langage à part entière".

De cape et de mots (Flore Vesco)

note: 4Un roman pétillant de malice Valérie - 28 septembre 2015écoutez

Serine, jeune comtesse désargentée, refuse de se marier et fuit son château en ruine. Elle se rend au Palais où elle devient demoiselle de compagnie de la Reine. Malgré son originalité et sa répartie, elle devient vite la risée de toute la cour. Laissée pour morte, elle revient sous les traits d’un bouffon, très vite indispensable au Roi. Mais, dans cet univers fourbe, Serine doit multiplier les ruses pour déjouer des complots.
Dans ce roman pétillant de malice, l’auteur joue avec les mots de façon savoureuse. L’humour et les situations cocasses font de ce livre un excellent moment de lecture.

Jonas, le requin mécanique (Bertrand Santini)

note: 4La renaissance de Jonas Valérie - 14 septembre 2015écoutez

Jonas, ancienne star déchue d'un film à succès, fait désormais partie d'un parc d'attraction regroupant d'autres monstres mécaniques comme lui. Ce requin automate, censé terrifié les spectateurs, tombe sans cesse en panne. Lassé, le directeur du parc le destine à la casse. La solidarité s'organise. Les autres robots, qui s'animent la nuit, planifient son évasion et vont lui permettre de réaliser son rêve le plus cher : devenir vivant. L'auteur mêle habillement fantastique et aventure, amitié et tendresse, tristesse et espoir. Cette fable nous sensibilise à la condition animale et à son exploitation.

L' héritière (Melinda Salisbury)

note: 4Elle est l'arme parfaite ! Valérie - 25 août 2015écoutez

Twylla possède un don maléfique. Elle tue par son simple toucher. La reine du royaume, sa mère adoptive, la contraint à exécuter tous les traitres. Personne ne peut approcher la jeune femme. Jusqu'au jour où Lief, son nouveau garde, remet en cause toutes ses certitudes. Manipulation, mensonge, superstition et... amour sont les principaux ingrédients de ce très bon premier roman. Vivement la suite !

La vérité qui est en moi (Julie Berry)

note: 5Un roman difficile à quitter... Valérie - 25 août 2015écoutez

"La vérité qui est en moi" est un roman que j'ai eu du mal à lâcher et que j'ai terminé presque à regret tant je ne voulais pas le quitter. Et pourtant... D'ordinaire, je peine à lire des romans où l'auteur utilise le "tu". Je me suis forcée et j'ai eu raison. Ici, nous suivons Judith qui pendant deux ans a disparu. Elle revient dans son village après cette longue captivité, mutilée, la langue tranchée. Impossible pour elle de raconter ce qu'elle a subi. Sa famille et sa communauté se détournent d'elle. Seul son amour pour Lucas lui apporte une raison de vivre. C'est à lui qu'elle s'adresse en pensée. Lorsque son village est attaqué, elle va devoir affronter son passé pour sauver les siens.

Art urbain (Mélanie Gentil)

note: 5L'Art urbain avec un grand A Valérie - 23 juillet 2015écoutez

L'auteure offre un panorama des grands noms de l'art urbain. Contestataire, sombre mais aussi sensuel ou tendre, le street art a désormais acquit une réelle légitimité dans le monde culturel. A découvrir de toute urgence dans ce magnifique documentaire jeunesse...

La vie en design (Céline Delavaux)

note: 5Nos objets du quotidien sont des oeuvres d'art Valérie - 23 juillet 2015écoutez

Ce documentaire jeunesse recense une dizaine d'objets de tous les jours créés par des designers : stylo Bic, bouteille de Perrier ou d'Orangina, jeu de construction Kapla,... Chaque objet a son histoire particulière expliquée dans cet ouvrage. Grâce à ce livre, on ne regardera plus ce qui nous entoure du même oeil...

Les petites reines (Clémentine Beauvais)

note: 5En route avec les trois Boudins ! Valérie - 20 juillet 2015écoutez

Elles sont trois filles, élues "Boudins de l'année" sur facebook. Au lieu de se lamenter, elles décident de relier Bourg-en-Bresse à Paris en vélo. Chacune a ses raisons...
Avec beaucoup d'humour, l'auteure aborde des thèmes de société (l'usage des médias, le harcèlement, le regard des autres,...). Un énorme plaisir de lecture ! Prenez la route avec les Boudins, vous ne serez pas déçus...

Amours (Léonor de Récondo)

note: 4 Valérie - 4 juin 2015écoutez

1908. Victoire, jeune femme oisive, est la nouvelle épouse d’Anselme, un notaire veuf. La nouvelle maîtresse de maison est indifférente aux choses du sexe. Anselme pour combler ses ardeurs se rabat sur la bonne, Céleste.
Lors d’un diner entre amis, Victoire apprend à tous que Céleste est enceinte. En voyant la tête de son mari, elle comprend que le père n’est autre qu’Anselme. Le notaire est partagé entre la gêne d’avoir été découvert et le bonheur d’être fertile, lui qui se croyait stérile.
Victoire prend très vite en main la situation et décide que le bébé sera le leur. Cette décision convient à tout le monde. Anselme est heureux d’avoir un héritier qui pourra lui succéder à la tête de son étude. Victoire deviendra mère sans avoir à subir les désagréments de l’acte charnel et de la grossesse. Céleste pense que son enfant aura une vie bien meilleure que celle qu’elle peut lui offrir.
Toutefois, Victoire s’avère incapable de s’occuper et d’aimer Adrien. Le bébé dépérit à vue d’œil. Céleste décide alors de le prendre la nuit pour lui apporter un peu d’amour et de chaleur. Très vite, ils sont rejoints par Victoire. Les deux jeunes femmes tombent amoureuses…

Dès le début du roman, le lecteur est plongé dans un décor un peu désuet qui rappelle les œuvres du 19e siècle. Mais très vite, on est happé par le drame qui se noue. Les personnages sont tous attachants. On se prend à ne pas les juger, malgré leurs actes répréhensibles. Léonor de Recondo dépeint avec beaucoup de sensibilité les amours maternels ou interdits par la société de l’époque. La société, il en est également question dans ce désir de paternité, la différence de classes sociales. La découverte des corps donnent lieu à de très beaux passages. Beaucoup de poésie et de musicalité dans ce roman

Les animaux font leur show (Jesse Goossens)

note: 4 Valérie - 19 mai 2015écoutez

Ce documentaire présente quelques animaux, connus ou moins connus, aux capacités et caractéristiques étonnantes. Ici, point de longs textes, les informations sont concises. Elles mettent en lumière des records ou des bizarreries. Savez-vous, par exemple, que le crocodile avale des pierres ou que certaines espèces de fourmis peuvent survivre sous l’eau pendant deux semaines ? Les illustrations, quant à elles, occupent l’essentiel du livre. Les animaux sont mis en scène de façon humoristique. Le trait est délicat et fin. L’ensemble crée un livre léger où l’on apprend en s’amusant.

La maîtresse de guerre (Gabriel Katz)

note: 4 Valérie - 19 mai 2015écoutez

Trahison, amitié, combats sont quelques uns des ingrédients qui composent ce roman. Le personnage de Kaelyn est très attachant. La jeune femme, combative et courageuse, refuse de se voir enfermée dans une condition qu’elle n’a pas choisie. L’auteur a su créer une ambiance particulière dans ce sultanat du sud : les journées chaudes, les nuits fraiches, les délices du bain,…. Les scènes de combats sont également particulièrement réussies. L’ensemble forme un roman heroïc au rythme rapide sans temps mort.

La malédiction des Porcelet (Marie Agostini)

note: 5 Valérie - 18 juillet 2013écoutez

Des personnages attachants et drôles, des dialogues - ponctués de réflexions philosophiques - qui font mouche, une bonne intrigue… Tout concourt à faire de ce roman un très agréable moment de lecture.

Photos chopées (David Groison)

note: 5 Valérie - 9 juillet 2013écoutez

Même si ce documentaire est court, il n’en est pas moins très riche. Exemples à l’appui, les auteurs nous alertent sur toutes ces manipulations et nous poussent à ouvrir l’œil et à aiguiser notre sens critique. C’est sûr, après avoir lu ce livre, nous ne regarderons plus les photos d’actualité de la même façon !

Retour Haut